Portrait de Florian Delgehier, Artiste Généraliste Temps Réel

Florian Delgehier qui a rejoint Hue Dada ! Productions en temps qu'Artiste Généraliste Temps Réel en mai 2020, nous parle de son parcours professionnel, de son rôle au sein du studio, du temps réel en animation (et ses apports dans son quotidien) ainsi que de sa passion pour le mélange des techniques !

 

Est-ce que tu peux me parler de ton parcours professionnel ?

"J’ai un profil très polyvalent.

Après un DMA en cinéma d’animation à l’Institut Sainte-Geneviève, j’ai suivi un Master Arts et technologies de l’Image virtuelle à ATI (Paris 8) que j’ai fait en alternance chez Moving Puppet, une société de production de programmes d’animation hybrides, où j’ai notamment travaillé sur les marionnettes de Mickey et le magicien de Disneyland, les costumes de Mask Singer pour TF1 ainsi que sur les accessoires et les marionnettes de la série Yétili co-produite par le studio. Pendant cette alternance, j’ai eu une approche très atelier, très artisanale puisque je fabriquais des personnages et des accessoires avec des matériaux nobles ou recyclés.

Pendant ma formation, je me suis aussi concentré sur la numérisation d’éléments réels, via la photogrammétrie et le scan 3D, ainsi que sur le rendu d’images en temps réel - d’où mon poste aujourd’hui chez Hue Dada ! Productions. La photogrammétrie, c’est la traduction des objets réels en virtuel, c'est-à-dire qu’à partir de photos intégrées dans un logiciel, j’obtiens un objet numérique muni d’une texture, d’une géométrie et de diverses données exploitables et modifiables en 3D. C’est un procédé très intéressant pour retranscrire le rendu stop motion en 3D avec ses nuances et ses défauts qui font sa singularité.

J’ai intégré l’équipe d’Hue Dada ! Productions à la suite de ma formation en mai 2020."

 

Quel est ton rôle chez Hue Dada ?

"J’occupe le poste d’artiste généraliste temps réel, c'est-à-dire que j’intègre des éléments en 3D (personnages, accessoires et décors) dans un logiciel de rendu en temps réel (comme Unity par exemple) pour y ajouter les lumières et effectuer la première étape du compositing. Je suis un peu le dernier maillon de la chaîne de production car je réalise aussi le rendu des images, l’étalonnage si besoin, le reste du compositing, ainsi que le montage final avec les musiques et les sons, sous la direction du réalisateur et de l’équipe artistique.

Je suis aussi présent au quotidien dans le laboratoire de recherche et développement pour travailler sur des outils qui seront ensuite intégrés en production. Par exemple, j’ai récemment appris à créer et contrôler des marionnettes 2D sur Adobe Character Animator, un logiciel qui utilise les expressions faciales des animateurs (filmées par une webcam) et les contrôleurs claviers ou Midi Pad pour animer des personnages virtuels, comme un marionnettiste.

Au niveau des projets, j’ai travaillé sur la saison 1 des Hoofs de TF1. En parallèle, je travaille aussi sur la production d’une nouvelle série d’animation pour adultes sur Adobe Character Animator, dont j’ai réalisé une marionnette... de moi-même, pour la phase de test graphique ! Et cela, à partir de photos de moi-même et de contrôleurs manuels qui permettent d’activer les expressions de mon visage sur ordinateur. On peut dire que j’ai littéralement fait un gros travail sur moi-même sur ce projet et j’ai vraiment hâte de le montrer au client !"

 

Qu’est-ce qui te plait dans ton travail ?

"A la base, je suis indépendant et je travaille sur des projets artisanaux. Mais j’ai toujours eu envie de mixer les techniques, de passer de l’artisanat au numérique, et ces ponts se retrouvent chez Hue Dada ! Productions.

Ce qui m’intéresse aussi avec le cinéma d’animation en temps réel, c’est de pouvoir optimiser des étapes de production afin de me concentrer sur la partie artistique, plutôt que de perdre de l’énergie sur le temps de rendu ou dans des étapes fastidieuses qui ralentissent la production.

Et puis, c’est aussi très agréable de pouvoir discuter avec l’équipe de développement technique pour réfléchir à des solutions d’optimisation, des outils d’automatisation et des archivages ordonnés qui permettent d’améliorer mon travail et donc de le valoriser !"

 

Quel est ton logiciel préféré ?

"Joker ?!

J’avoue que je n’arrive pas à me décider entre Unreal Engine et Unity ; leurs utilisations dépendent des besoins du projet et je n’ai pas encore exploré toutes leurs facettes. Dans les deux cas, ces logiciels me permettent de regrouper des éléments que j’ai fabriqués sur d'autres softs pour ensuite y créer des lumières, des ambiances et des caméras de façon efficace. Là où sur d’autres logiciels je dois créer des éléments divers, parfois de façon très décomposée et qui demandent des ressources qui ralentissent l’ordinateur (comme faire du « fur », des VFX ou des éléments broussailleux tels que les arbres des forêts), Unreal Engine et Unity me permettent de me rendre compte très vite, avec des composants préexistants, du résultat final du projet. C’est un peu la cerise sur le gâteau de pouvoir arriver à cette étape finale aussi vite !!

Ces deux interfaces font aussi des ponts avec d’autres logiciels et permettent de mettre à jour facilement les éléments sur lesquels je travaille. Par exemple, je peux avoir le logiciel Unity ouvert, faire des modifications dans Photoshop ou Maya et juste avoir à rafraichir mes sources à nouveau dans Unity pour découvrir le rendu. Ce sont des logiciels très efficaces et optimisés pour s’organiser seul ou en équipe."

 

Changeons un peu de sujet. Peux-tu me dire quel est ton top 3 des films d’animation ?

"Question difficile !

Je pense à 3 films avec 3 traitements en animation différents : Psiconautas, Mary and max et Interstella 5555. Ces films correspondent un peu aux 3 manières dont je vois le cinéma d’animation : un cinéma avec de l’émotion, des personnages sombres mais complexes et qui nous fait passer de la nostalgie aux doutes quant à l’avenir !"

 

Quelle est la citation préférée ?

"La tête est ronde pour permettre à la pensée de changer de direction. J’aime bien cette citation car je suis très curieux et j’aime bien remettre en question mes acquis."

 

Pour finir, as-tu un talent caché ?

"J’ai un chronomètre dans la tête ! Je peux m’endormir en 2 secondes dans n’importe quel transport pour faire une sieste de 30 minutes pile-poil. Par contre, ça fonctionne uniquement dans la journée, dans les transports ou dans une pièce qui n’est pas silencieuse ; le soir je mets plus de temps à m’endormir, le calvaire !! Je suis obligé de trainer sur internet, de fouiller ses tréfonds (où je trouve souvent des perles... !!)."

 

 Merci Florian pour cette interview !